900 Apps retirées d’un coup !

Publié le : 21 novembre 20172 mins de lecture

Apple vient de retirer son compte développeur sur l’App Store à Khalid Shaikh, fondateur de Perfect Acumen, alors que ses Apps avaient été précédemment validées.

 

Le troisième développeur de l’App Store vient de poser un genou à terre. Et son bourreau s’appelle sans surprise Apple. Avec son armada de 26 développeurs basés au Pakistan, Khalid Shaikh avait produit 943 applications, toutes validées une à une par Apple.

Apple affirme qu’elle aurait demandé des précisions sur une centaine d’App et qu’elle continuait à reçevoir toujours le même type de plaintes concernant les Apps malgré les alertes transmises à l’éditeur. Les litiges porteraient sur les droits des contenus utilisés dans les Apps. Depuis le 24 juillet, le couperet est tombé : Khalid Shaikh n’est plus autorisé à lancer ses Apps (d’une utlité toute relative) sur l’App Store.
Allez donc consulter un florilège des Apps de cet éditeur ici . Vous pourrez vous faire une idée du type d’Apps proposées par cet éditeur.

Le fait est qu’Apple n’hésite donc pas à supprimer sans discernement en guise de mesure de rétortion toutes les Apps (validées) d’un éditeur soupçonné d’atteinte au Copyright. Celà porte une sérieuse estocade à la crédibilité du processus de validation des Apps de l’App Store, puisque des Apps sont refusées pour ces mêmes motifs de Copyright (notion toute anglo-saxone, différente du droit d’auteur français). Des centaines d’Apps du troisième éditeur de l’App Store seraient passées à travers ? Dur à croire.
Alors que le FCC, gendarme américain de la concurrence, enquête sur le refus de Google Voice, cette affaire illustre la stratégie approximative de contrôle des Apps et les déviances d’Apple, qui slalome dans sa politique éditoriale.

Plan du site